Notre projet associatif

Créée le 18 mai 2014, Des idées plein la Terre est une association d’éducation à l’environnement et à l’écocitoyenneté. En utilisant les principes de l’éducation populaire et par le biais de médias culturels , nous souhaitons favoriser la liberté de création et d’expression et développer l’écocitoyenneté. Nous voulons partager des clés de compréhension pour que tout un chacun puisse construire un mode de vie durable et soit acteur d’un meilleur vivre ensemble. Enfin, à travers nos activités, nous souhaitons mettre en lumière et renforcer les liens entre l’urbain et le rural.

AXE 1 : Eduquer à l'environnement – Concevoir et donner des outils de découverte et de compréhension de l'environnement

Ce premier axe est l’axe historique de l’association. C’est en quelque sorte le socle qui est écrit dans le projet éducatif et il est transversal aux deux autres axes de travail que l’assemblée générale se donne. Il se traduit par deux objectifs :

Ouvrir et participer à des lieux d'accueil et de ressources sur l'environnement

• Le jardin pédagogique de l’association
• La ZUUT avec la bibliothèque, la grainothèque et les salles de réunion et d’échange

Proposer une approche hybride de l'environnement

• Education populaire : faire, comprendre et ressentir
• Décloisonner les approches dans les animations : mêler outils de l’animation (ludiques), outils artistiques (sensibles) et outils scientifiques   (rationnels).
• Décloisonner les publics : apprendre à faire ensemble et s’apprendre les un.e.s les autres

Des idées plein la Terre propose des activités joyeuses et créatrices de lien

Axe 2 : La Pépinière

Ce second axe évoque le rapport de l’association avec le territoire : un échange et un enrichissement liés à la création des projets

• Le terreau et la chaleur : proposer des espaces d’information et de ressource pour les porteurs et porteuses de projet : café-ZUUT, Bouge ta Baie, bibliothèque, salles de réunion

• La lumière : L’équipe salarié.e.s met ses compétences au service des projets des membres de l’association et fait qu’elle devient un lieu propice à l’expérimentation et l’émergence… Et au ratage ! En ratant, on apprend !

•Le réseau d’irrigation : L’association permet l’accompagnement de projets extérieurs ainsi que l’envol autonome de certains de ses propres projets. Elle fait ainsi réseau avec des dynamiques amies sur le territoire du Pays de St Malo et au-delà : la Compagnie L’Artère, l’association Compost’Tout, Recycl’Et Vous, l’association Dol’Watt’, le Labo Citoyen de Bretagne Romantique en sont de bons exemples

Axe 3 : La Fourmilière

Comme les fourmis Atta ou fourmis coupeuses de feuilles le font avec les champignons qui nourrissent ensuite tout un écosystème, la communauté constituée par les membres de l’associationconstruit, alimente et cultive un réseau à l’intérieur de l’association et à l’extérieur en veillant à :

• se renouveler (inventer des projets, améliorer les actions existantes)
• Rester ouverte (accessibilité financière et physique de l’association, communication ouverte sur l’extérieur et propositions claires et concrètes pour permettre la participation de nouveaux et de nouvelles membres)
• Partager ses compétences et connaissances (formations des salarié.e.s, des bénévoles et des personnes extérieur.e.s à l’association, échanges de pratiques et de savoir)
• Se remettre en question (prendre soin les un.e.s des autres et des temps de régulation, de retour et d’amélioration

Axe 4 : La fabrique de récit

Ce dernier axe de projet est sous-tendu par une question : comment raconter Des idées plein la Terre ? Aussi, il invite les membres de l’association à trouver des manières pour :

• Transmettre le projet de Des idées plein la Terre aux nouveaux et nouvelles arrivant.e.s
• Rendre les actions lisibles et compréhensibles à l’extérieur de l’association, comme un arbre dont on comprendrait la structure et les ramifications
• Faire en sorte que Des idées plein la Terre reste une structure ouverte et vivante, une maison accueillante dont on aurait jeté la clé